BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates
Home » People's Front » Declarations » DHKC Statement No:445 (French)

DHKC Statement No:445 (French)

Bureau de presse –

Le front revolutionnaire de la liberation du peuple

 

date: 03/04/2015                                                                                          déclaration: 445

Que ta consience repose en paix elif sultan kalsen fille victorieuse du peuple kurde

L’histoire va ecrire la victoire de la lutte armée et non de sa fin

L’histoire va ecrire la victoire de se qui dise sur le chemin de kizildere on peut mourir mais on ne renonseras pas et non les compromis, les soumissions et les purges!

Pour déboucher les oreilles rouillés nous avons pris une vie sans renoncer à la notre!

Nous allons dechirer l’ombre de cet facon

La police meurtriere de l’akp te chercher partout; toi tu l’est a frappée en plein jour maintenant tout les postes de police prenne des mesures de securité extraordinaire pour pouvoir se protéger

Pour eux tout es finit ! Il n’ya aucun lieu securisée pour les ennemis du peuple

T’est camarade ont dit: ” Vous percussionné des dizaines de domicile pour trouver elif sultan kalsen, mais vous ne la trouverais pas, vous ne chercher pas elif sultan mais vous allez trouver votre calamité vous ne la trouver pas mais elle vous trouveras t’est camarade ont eu raison c’est toi qui les a trouver le 31 mars.

Le 31 mars nous combattant de la justice safak yayla et bahtiyar dogruyol ont ete assasinée par la police de l’akp alors qui on ete pris en etage le proccureur mehmet selim kiraz depuis 605 jours mehmet selim kiraz qui protége depuis 655 jours qui protége les meurtriers de berkin elvan.

Notre combattante pour la libération du peuple Elif Sultan Kalsen a pris d’assaut seule munit de deux grenades à mains, un AK et un fusil, la base de police des tortionnaires  c’est-à-dire le commisariat de Vatan pour vangé Safak Yayla et Bahtiyar Dogruyol qui se sont battu jusqu’à leurs dernières balles et sont mort en martyres.  Lors de cet assaut alors que deux policiers aient été blessé notre combattante Elif Sultan Kalsen est tombé en martyre.

Repose toi paisiblement Elif Sultan repose toi…

Les balles sont resté à te regardé lors de ta plus belle course où tes cheveux de flammes s’envolaient.  Ils n’ont pas reussit à t’atteindre. Alors si notre sang doit couler qu’il coule au plus belle endroit qui puisse existé.  Tu as courru les secondes et les années de ta jeune existance avec la détermination de le faire couler en demandeant les comptes de tes camarades tombé en martyres.  Si notre sang doit couler qu’il coule au plus belle endroit qui existe et qu’il paigne tout l’univers de la peine avec la plus belle couleur de la vie… LA COULEUR DE NOTRE VIE, ROUGE ECARLATE… C’EST AINSI QUE TU AS COURUT TON EXISTENCE.

Rassure-toi, combattante victorieuse aux cheveux de flammes. Repose en paix.

La tradition perdure de Mahir à Fidan et de Fidan à Elif Sultan.

Elif Sultan notre combat qui a entre ses mains seulement sa jeune existence. Repose en paix enfant victorieux du peuple kurde qui n’hésita pas une seconde à donner sa jeune vie pour la justice, pour ses camarades.

La flamme de s’acrifice pour la révolution de Fidan Kalsen est dans la justice de Elif Sultan Kalsen aujourd’hui.

Comme le chant d’une chanson

la lecture d’une poésie

une course à la victoire avec ses camarades

Elif Sultan est devenu combattante de la justice.

en balancant ses cheveux de flammes

d’un rouge dévoué au sacrifice

Elif Sultan a agrandit la foie en la révolution et la force de la fraternité.

Face à l’imposition su choix entre “le changement lors de la lutte ou alors la mort!” Fidan Kalsen  n’a pas ésité à affronter la mort, elle a été une barricade à ses camarades pour que les opérations cèssent, elle a défié l’isolation, elle est devenu une flamme de la révolution.

Maintenant Elif Sultan Kalsen a été une barricade par sa jeune existence aux purges et aux compromis; à tous ceux qui disent : ” la lutte armée est arrivé à sa fin, l’idéologie marxiste-léniniste a fait faillite”.

La lutte récolutionnaire n’est pas terminé, elle continue.

Du 30 mars 1972 à Elif Sultan Kalsen tous nos martyres rassurez-vous. Nous ne faireons pas de compromis. Nous n’oublierons pas. Nous ne parderons pas . Nous ne faireons pas la paix.

Nous ne permettrons même pas le piètiment de votre ombre par l’énnemi.

Nous allons conitnué de nous battre pour une Turquie démocratique et indépendante, pour construire un monde sans exploitants.

Lenin nous apprend que ” le capitalisme est une immense horreur”. Nous ne fairons pas de compromis avec cette horreur. Il ne peut y avoir de paix établit avec cette immense horreur. Il ne peut y avoir de paix dans ce système de criminels, de voleurs, de goinfres. La seule issue de secours est de se battre et de vaincre ce système.

 

C’est la conscience du Saccrifice, du Courage

et du Pouvoir qui a frappé le Commisariat  de Vatan :

le Quartier Général des Tortionnaires!

 

Ceux qui connaissent le commissariat de Vatan savent que c’est le quartier général des tortionnaires. Les tortionnaires les plus qualifié de l’oligarchie se trouvent au commisariat de Vatan.  Au commisariat de Vatan des milliers de révolutionnaires ont été torturés. Le commisariat n’est pas seulement un quartier général de la torture mais aussi une école où la torture y est ensseigné… Tous les plans de massacres, de pertes et d’attaques envers le peuple, les révolutionnaires ont été prévu ici. Le combattant du Front Yunus Guzel à été tué le 23 octobre 2001 dans les locaux de tortures du commisariat de Vatan.

 

En résumé ; le commissariat  de Vatan est le coeur et le cerveau des tortionnaires… Elif Sultan Kalsen, celle qu’ils cherhaient jour et nuit, celle pour qui ils ont perquisitionné des dizaines de maisons, a frappé seule le premier avril  le cerveau des tortionnaires afin de demander des comptes pour les combattants de la justice Safak Yayla et Bahtiyar Dogruyol.

 

Poèsie :

Tu es mon témoin

jeune arbre à ta terre

Gunay à ton feux

amour que je suis à ton avenir

Mon beau pays

Tu es mon témoin

Avec toute la vertuosité de l’humanité

les femmes qui se brulent aux feux

Umit Ilter

 

Les tortionnaires n’ont pas reussit à s’en remettre durant 8 heures suivant les quelques secondes de l’affrontement… Parce que personne ne pouvait imaginé qu’un seul combattant du Front puisse frappé le cerveau et le coeur des tortionnaires. C’est pour cette raison qu’ils ont renforcé “les mesures de sécurités” durant des heures. Ils ont même mis en garde à vue les passants dans la rue qu’ils ont crue militant du Front.

 

Nous le disont et continuons de le dire lors de chaque déclaration; nous allons frappé votre cerveau.  Nous allons frappé à vos quartiers générals, à vos palais et aucune de vos mesure ne pourra nous en empêcher. Nous nous adressons à ces téoritiens du complot incorrigible, retounez-vous et relisez nos déclarations. Toutes nos cibles ont été auparavant ouvertement exprimés.

 

Maintenant les policiers de l’AKP ont multiplié les mesures de sécurité prisent dans les commisariats pour pouvori se protéger. Ils ont annulé les congés. Ils essayent de se protéger…

 

VOUS NE POURREZ PAS VOUS PROTEGER!

AUCUNE DE VOS MESURES NE SUFFIRA A

VOUS PROTEGER!

 

Nous le répettons! RENONCEZ A ETRE L’ENNEMI

DU PEUPLE, A LA TORTURE, A PERSECUTER LE

PEUPLE POUR VOUS PROTEGER!

 

 

En plein jour, c’est le courage du Front qui a frappé le quartier général de la torture Vatan. C’est l’âme du sacrifice. La source de notre courage vient de notre revendication du pouvoir. C’est la conscience de demander des comptes. Aucunes personnes qui ne revendique pas le pouvoir ne peut être aussi courageux.

 

C’est notre Revendication du Pouvoir qui est

 la Source de notre Courage qui crée l’âme du

Sacrifice!

Ceux qui Perdent leurs Revendications du pouvoir

 ne Pourront pas se Battre!

 

Aujourd’hui la source des compromis et de la purge avec l’oligarchie est la perte de la revendication du pouvoir.

Safak Yayla, Bahtiyar Dogruyol, Elif Sultan Kalsen sont les symboles de notre revendication et de notre invincibilité.

 

Nous nous battons pour la revolution,

 le pouvoir démocratique du peuple et

non les compromis, les purges et les soumissions

 idéologiques et politiques réalisé par l’impérialisme!

 

Il y a une réelle putréfaction idéologique qui est vécu.  Regardez ce qui est présenté au peuple comme “Gauche”. Regardez ce qui est défendu au nom de la “Gauche”.

 

ils essayent de passer l’éponge sur les valeurs révolutionnaires marxiste-leniniste.

 

Dans les années ’90 la méconnaissance était devenu la mode tout comme insulter les valeurs de la révolution avec les contre révolution.

 

Avec les mensonges de nouvel ordre mondial, de globalisation et de polarisation; le côté démocratique de l’imperialisme avait été découvert.

 

L’idée incensé de l’impérialisme en tant que porteur de démocratie au monde entier  de la démocratie était défendu pour ce faire accepter par les impérialistes et les collaborateurs.

 

Le nouvel ordre mondial de l’impérialisme a créeé avec les promesses de démocratie qu’un monde avec la famine, la pauvreté et les bains de sang.

 

Depuis les impérialistes même ne parlent plus de démocratiser le monde.

 

Ils avouent leurs pensés ouvertement.

 

Cependant la purge, la soumission et les compromis ne cèssent point.

 

Les Forces Révolutionnaires Armées de Colombie qui défendent la lutte armée et possèdent l’ideologie marxiste-lenniniste sont aussi entré dans une face de compromis avec les impérialistes et les collaborateurs.

 

Ils veulent purger leurs 50 ans de lutte armée.

 

La force leader du mouvement des nationalistes kurdes qui depuis 1993 mènent une lutte armée pour faire asseoir l’oligarchie à la table des compromis, pensent aujourd’hui que la lutte armée est un empechement au lancement des compromis.

 

Depuis le moi de janvier 2013….. -burayi ceviremedim-

 

Au début des années 2000 le mouvement des nationalistes kurdes avait exprimé à l’oligarchie que la lutte armée est une erreure.

 

Il avait dit que le début de la lutte armée dans les années ’70 est une erreure…

 

Et aujourd’hui il est dit au peuple kurde que la lutte armée à remplit son aire.

 

Même si le mouvement des nationalistes kurdes exprime aux peuple kurde ses propos qu’il tient à l’oligarchie, il ne sera pas convaincant.

 

Parce que le peuple kurde sait très bien que jusque aujourd’hui le moindre petit droit qu’il est pu gagné est dû à la lutte armée .

 

Aujourd’hui la sournoiserie des politiques est dû à la présentation des compromis, des purges et des soumissions au peuple comme une victoire, une solution et la paix.

 

L’entente des compromis mené autours d’une table avec le partie fasciste de l’AKP est présenté au peuple comme « la solution au problème kurde ».

 

A Rojava et à Kobane la collaboration avec l’impérialisme est désignée comme une révolution.

 

 

Alors que le mouvement des nationalistes kurdes a quitté le rang des révolutionnaire il y a bien longtemps ; c’est Ocalan lui-même qui se désigne comme évolutionnaire et non révolutionnaire.

 

Maintenant ils essayent encore plus de fermer le dessus des compromis, des purges et des collaborations avec des discours socialistes et révolutionnaires.

 

Les compromis, la collaboration

et les purges ne guidera pas

les peuples à la libération !

 

Le mouvement des nationalistes kurdes ont dans les années ’90 enlevé de leur drapau le symbole du socialisme cest-à-dire le marteau et la fourche.

 

Aujourd’hui alors qu’ils avancent à grand pas en direction du système d’un côté ils s’attaquent aux révolutionnaires et à tous ce qui est synonyme de révolution, d’un autre côté ils utilisent les termes de socialisme et de révolution comme ils ne l’ont jamais fait au cours des 22 dernières années de leur histoire.

 

Le HDP est un projet pour

diriger la gauche vers le système !

 

C’est la raison qui se cache derrière cette utilisation massive des termes liés à la gauche et au socialisme par le mouvement des nationaliste kurde.

 

Le mouvement des nationalistes kurdes est forcé de trainé le mouvement de gauche de Turquie avec lui dans cette voie d’unification avec le système.

 

Dans un cas contraire le mouvement révolutionnaire de Turquie serait le plus grand obstacle devant la purge.

 

Le HDP est un projet pour entrainé le mouvement révolutionnaire dans les rang du système.

 

Cependant c’est un projet non reussit.

 

Parce que le Partie/Front n’est pas dans ce projet.

 

Un groupe de mouvement de réformiste et d’opportuniste qui prend place dans le HDP est présenté au peuple comme la gauche et comme des socialistes.

 

Au Moyen Orient devenir un moyen des politiques emperyalistes est présenté comme « l’internationalisme ».

 

Se placer derrière le mouvement des nationalistes kurdes  est présenté comme « une solidarité avec le peuple kurde ».

 

Une gauche qui réalise des compromis avec le système,

qui perd sa vision de révolution,

qui perd son identité, son idéologie et son indépendance

n’est pas une gauche !

 

La guerre départage !

 

Les ennemis et les amis sont alors connu.

 

Qui sont amis, qui sont ennemis, qui sont les amis du peuple,qui sont les alliés de la révolution ?

 

L’opportunisme et le réformisme ne se trouveront plus de place pour vivre, avec le développement de la guerre ils serviront l’idéologie dont ils nourissent…

 

L’action qui consistait à prendre en otage le procureur Mehmet Selim Kiraz pour qu’il déclare l’identité des assasins de Berkin Elvan a  été incontestablement un tournesol.

 

Alors que cette action a créeé un soulagement dans le cœur de notre peuple, elle a aussi été un cauchemar pour les ennemis du peuple.

 

La prise d’otage au palais de justice d’Istanbul puis l’attaque au centre de torture de Vatan a fait vivre  à l’oligarchie selon ses propres propos « un choque avant d’en oublier un autre ».

 

Il est tout à fait compréhensible que « les chevaliers au crayon » de la bourgeoisie et des ennemis du peuple soit choqué, il n’y a aucune nécessité à s’atarder dessus…

 

Notre combat est avec eux…

 

Nous allons détruire leurs système de vol et de répression…

 

Cependant ces actions ont aussi choqué de nombreux entourages réformistes et oportunistes qui se présentent comme la gauche, socialistes.

 

Dans les journaux, à la télévision ils insultent en choeur les révolutionnaires et la lutte armée…

 

Notre peuple, nos amis, nos camarades… Il n’y a rien de surprenant dans cela… Le combat affirme et purifie de cette façon… savas boyle arindiryor netlestiriyor

 

Parce que l’évolution du combat révolutionnairene laissera aucune marge de manœuvres aux réformistes, opportunistes et aux «gauchistes d’eau douce».

 

Il arrachera les masques de leurs visages…

 

Notre combat va de nouveau

affirmer et positionner

les ennemis et les amis !

 

Ceux qui est révolutionnaire et

ceux qui ne l’est pas vont se séparer !

 

Observer ce qui est présenté au peuple en alternatif comme gauche…

 

Les parties réformistes qui prennent place dans le système ne peuvent pas former une alternative :

 

Les épouses et les petites-amies des personnes incarcérés et jugés dans le cadre du dossier « du quartier général de la révolution » expriment lors d’un reportage au journal Radikal le 17 avril 2011 :

 

« Nous allons être au devant de cette lutte, qu’ils le veulent ou non. En plus avec nos mini jupes. Ils devront s’y habituer. »

 

Laisser d’un côté la mini jupe, ils ne peuvent pas être révolutionnaire sans se détacher de système condamné à pourrire.

 

Ils ne peuvent pas représenter une alternative au peuple.

 

La « mini jupe » dans ce reportage est un message donné  par les épouses au fascisme pour exprimer qu’ils n’ont plus aucun rapport avec la révolution.

 

Elles expriment plus clairement cela dans la suite du reportage : « Malgré que nous venions d’une origine de refus de la lutte primaire nous sommes jugées d’appartenance à une organisation terroriste armée. »

 

Elles continuent : « Alors que nous millitons dans la sphère démocratique pour un partie légal, notre cauchemar a commencé par la perquisition de nos maisons comme des maisons de reunions illégales… » (17 avril 2011)

 

Ces déclarations claires ne laissent suite à aucun commentaires : Ils n’ont aucun rapport avec la gauche, le socialisme et la révolution. Aujourd’hui l’une des personnes présenté comme représentant la gauche et le socialisme et qui risque d’être candidat aux prochaines élections au sein du HDP est le président général du SDP.

 

Quand le combat principal est renié les révolutionnaires sont représentés comme des « térroristes » et ces renégats comme des « socialistes ». Pour ces « socialistes » la perquisition des maisons de reunion des révolutionnaires, leurs morts est admissible…C’est sur que la démocratie est

enfin venue au pays grâce à l’ouverture de leur partie légal. Comment se fait-il que leurs maisons soient perquisitionnés « comme des maisons de reunions »… C’est l’un d’eux qui est présenté comme la gauche à notre peuple qui a vue tant de martyres du kurdistan assasinés dans les montagnes, les rues, les bases… Et ce sont eux qui se reunissent le 30 mars, le 6 mai pour commémorer la mémoire de Kizildere, de Mahir et de Deniz…

 

Un autre s’est déguisé en porte-parole du mouvement des nationalistes kurdes ; Il y a de tout, mensonge, provocation, insulte en tout genre… En même temps il ne laisse à personnes être le Partie Communiste Marxiste Léniniste.

 

De nombreuses personnes indépendant de notre mouvement ont créer un lien entre la prise d’otage dans le palais de justice et le manifeste des Mahir à Kizildere il y a 43ans.

 

Kizildere était clarification du chemin de la révolution de la Turquie… Et c’est ainsi que ceux qui ont dérouté de ce chemin ont apporté leurs propres fins.

 

Kizildere est aussi l’exemple incomparable de la camaraderie et de la solidarité révolutionnaire. Mahir et ses camarades ont créer Kizildere en prennant le risque de mourir et de disparaître en tant que mouvement pour sauver Deniz et ses camarades qui était devenu le prestige du mouvement révolutionnaire de la Turquie.

 

L’instruction qu’ESP qui se dit marxiste léniniste et communiste a envoyé à ses organisations après le 31 mars 2015 c’est-à-dire après la prise d’otage dans le palais de justice par le Front est un exemple scandaleux : « Aucune présence ne devra s’organiser lors des cérémonies de comémorations, des cérémonies d’adieux ou les manifestations de protestation que le Front Populaire organisera dans n’importe quelle région ou lieux. De plus aucune présence ne devra se tenir même si la police les attaque. »

 

Ils ne pourront apporter que du mal et non du bien au peuple kurde.

 

Notre peuple, nous demandons !

 

Malgré tous ses manques et ses erreurs il y a des valeurs fondamentales créer par le mouvement révolutionnaire de la Turquie.

 

Qui peut donc réaliser un tel appel ?

 

Cette question doit trouver une réponse. Toutes les personnes qui se disent de gauche, socialiste, révolutionnaire doivent répondre à cette question.

 

Le mouvement révolutionnaire de la Turquie  a créer une histoire où il a pris le risque de disparaître pour sauver Deniz et ses camarades de la peine de mort…. Aucune personne qui se dit de gauche ne peut fermer les yeux à cet appel de l’ESP… Laissons de côté l’amitié et la camaraderie de lutte, quel genre d’hostilité est-ce ?

 

Un autre, le Partie Maoiste et Communiste dit être « heureux » de retrouver ses 24 guérilleros en vie alors qu’ils se sont rendus à l’ennemi sans se battre avec leurs armes à la main, tout en embrassant le front des traitres de la grèves de la faim au finish.

 

Qu’elle sorte de révolutionnaires sont-ils ? Vous vous rendez, vous vous réfugiez auprès de la justice de ce système que vous prétendez « vouloir détruire »… Et en vous réjouissant, se rendre devient un acte légitime… Avec cette approche vous allez faire gagner au mouvement révolutionnaire de la Turquie « la tradition de se rendre » ?

 

Le même MKP déclare, après avoir réalisé une action armée contre le frère du ministre des transports Binali Yildirim : « Pour nous la face de la pratique révolutionnaire agitatif et de propagande est terminée. Les actions comme les tags, les affiches etc… représentent les premiers pas de la gauche, cette periode doit être surpassé. » Il découvre « la force » de la lutte armée.

 

Le fusil ne pète pas, mais MKP continue d’exploser.

 

« Nous accueillons avec délicatesse et compréhention la période d’élection de 4 mois qui s’approche pour le Mouvement des Patriotes. Nous déclarons que nous allons traité cette période comme un temps de préparation pour que l’AKP ne puisse pas jouer à la philosophie du victime. Le PHG et toute les unités organisatrice doivent agir dans ce sens. Tant qu’il n’y a pas d’attaque directe nous allons être en position de défence face aux forces du régime. » disent-ils.

 

En lisant cette déclaration du MKP on a l’impression que le MKP réalise des actions armées tous les jours.

 

Notre Peuple !

 

Ce sont eux qui sont présentés comme l’alternatif avec ses réformistes, ses opportunistes et sa gauche du système… La gauche ne se composent pas d’eux. Les révolutionnaires et les socialistes ne sont pas eux.

 

Ceux qui ont risqué leurs vies à Kizildere pour leurs camarades continuent leurs combat aujourd hui en créeant de nouvelles traditions et valeurs.

 

La révolution, la gauche, le socialisme c’est prendre tous les risques, le risque de mourir pour son peuple et sa patrie.

 

Etre révolutionnaire, la gauche, le socialisme c’est se battre pour son peuple, pour sa patrie et pour la révolution.

 

Dans des conditions de fascismes il est impossible de gagner le moindre petit droit sans envisager les risques les plus graves dérrière.

 

La prise d’otage dans le palais de justice nous la montrer une fois de plus. L’AKP à abandonner son propre procureur pour protéger les assassins de Berkin Elvan. Pour ne pas déclarer l’identité des assassins il a abattu trois personnes.

 

Notre Peuple !

 

Notre combat pour la révolution va gandir en frappant-en mourrant.

 

C’est ainsi que vont se partager les amis des ennemis…

 

Les camps vont se clarifier de cette façon…

 

La combattante du Front Elif Sultan Kalsen a reussit à enlever le rideau de brume qui encerclait la révolution, en s’attaquant à la base de torture Vatan.

 

Elle a montré une fois de plus qu’être révolutionnaire n’est pas un jeux doux de gauche.

 

Elif Sultan Kalsen est devenu une flamme qui brise l’obscurité face à ceux qui veulent assiéger la révolution par des mensonges et des démagogies.

 

Elif Sultan Kalsen est devenu le nom de notre courage, du sacrifice, et de notre conscience de pouvoir.

 

Elle a demandé des comptes pour ses camarades qui ont été assassinés au palais de justice en s’attaquant à la base de torture Vatan lors de la semaine des martyres du 30 mars-17 avril.

 

Nous commémorons avec respect la mémoire de Elif Sultan Kalsen qui a fait vivre à l’ennemi un choque sur un autre choque.

 

Le propre passé de Elif Sultan Kalsen

 

Elle est née le 23 juin 1988 à Dersim, dans le village de Merkez Bugulu… Elle est dersimli, kurde et de croyance alévie. Elle est la cousine de Fidan Kalsen qui s’est sacrifié pour arrêter les attaques lors des opérations de massacre du 19 décembre. Elle étudiait à la faculté des relations internationales de l’université de Kocaeli.

 

Elif Sultan Kalsen a grandit parmis les révolutionnaires. Elle a des membres de sa familles qui sont tombés en martyres. Elle disait que ses raisons à être révolutionnaire étaient d’être dersimli, d’être de coryance alévie, d’avoir grandit avec les révolutionnaires mais sa raison principale reste Fidan Kalsen.

 

Elle a débuté à être révolutionnaire entre les années 2007 et 2010 au sein de l’association de la jeunesse de Kocaeli alors qu’elle étudiait à l’université de Kocaeli. Son premier professeur a été Hasan Selim Gonen. En 2010 elle a servi dans de nombreux domaines à Istanbul.

 

En 2010 elle a été embarquée de l’association de jeunesse de Kocaeli puis mise en garde à vue et arrêtée. Elle est restée emprisonné jusqu’en juin 2012 à la prison de Bakirkoy.

 

Elle a été de nouveau arrêtée après sa libération en 2013 suite à une opération qui a eu lieu contre nos organisations.

 

Le 27 mars 2014, lorsqu’elle a été libéré de la prison de Bakirkoy elle disait « L’organisation est mon espoir,mon humanité, mon travail, le sens de la vie, ce qui donne un sens à ma vie, ma raison de vivre. L’organisation est mon honneur, je le vois de cette façon. L’organisation est pour la justice.  C’est la seule force qui peut demander des comptes face à toutes les injustices, les massacres,  auquels le peuple est confronté, les massacres, les applications déshonnorantes, les obligations de vivre loin de son identité et de son honneur, la faim. C’est la force du peuple. C’est la confiance et la vertu de l’humanité.

 

C’est la force qui fait de moi, moi, qui me donne forme. Je me sacrifierais sans aucun doute pour ces  merveillosités ».

 

Toute la Turquie a vue la confiance d’Elif Sultan Kalsen lorsqu’elle demandait des comptes sur la place Taksim aux ennemis du peuple qui interdissent les places aux peuples. Ils l’ont vue demandé des comptes devant la base de torture de Vatan. Et notre peuple va continuer de voire dans les combattants du Front l’âme de sacrifice et la confiance de Elif Sultan Kalsen. Jusqu’à la libération.

 

Les paroles de Elif Sultan Kalsen envers le peuple kurde !

 

Je suis une fille kurde, combattante du Front. Ma cousine Fidan Kalsen a sacrifié sa vie pour la libération de tous les peuples de Turquie… L’image où elle réalise le signe de la victoire avec ses deux mains alors qu’elle brûle est encore dans l’esprit de notre peuple. Heureux à notre peuple qui a des héros comme elle.

 

Deux membres de ma famille sont tombés en martyre dans les rangs du PKK. Notre peuple kurde qui a donné des dizaines de milliers de martyres dans son histoire, est face à une période de purification.

 

Aucune solution n’est possible en se concilliant avec le gouvernement fasciste de l’AKP.  La période à laquelle nous sommes arrivé n’est-elle pas claire ? Le président de la république Recep Tayyip Erdogan retourne à ses politiques d’assimilation, de non reconnaissance, de destruction en disant que le problème kurde n’existe pas. En résumé cette période dite de « solution » montre que le problème kurde n’est pas possible en se concilliant avec le système.

 

Notre peuple kurde ; la solution n’est pas dans l’organisation séparé du peuple kurde et du peuple turc. La solution est dans l’organisation commune contre l’impérialisme et la collaboration. La solution est dans l’organisation commune des turcs, des kurdes, des lazs, des cerkezs, des peuples de Turquie. Le Front et le Partie Révolutionnaire de la Libération du Peuple est l’organisation des peuples de Turquie, des turcs, des kurdes, des lazs, des cerkezs… Agrandissons le combat.

 

ELIF SULTAN KALSEN EST IMMORTEL !

 

LES COMBATTANTS DE LA LIBERATION DU PEUPLE SONT IMMORTELS !

 

LES MARTYRES DE LA REVOLUTION SONT IMMORTELS !

 

VIVE LE FRONT ET LE PARTIE REVOLUTIONNAIRE DE LA LIBERATION DU PEUPLE…

 

VIVE NOTRE LEADER DURSUN KARATAS !

 

MAHIR HUSEYIN ULAS, COMBATTEZ JUSQU’A LA LIBERATION !

 

 

LE FRONT REVOLUTIONNAIRE DE LA LIBERATION DU PEUPLE

 

 

 

 

 

 



Check Also

9th Symposium: Closing Statement

ANTI-IMPERIALIST FRONT’S PRESS STATEMENT GIVEN IN THE GARDEN OF THE KÜÇÜKARMUTLU CEMEVI We are the ...